Par Espoir Botumba

les rebelles du M23 ont décidé désormais de reprendre les armes contre le gouvernement de Kinshasa après un long moment de retrait suite à la négociation avec le gouvernement de la République Démocratique du Congo à l’époque de Joseph Kabila.

Le premier affrontement contre l’armée congolaise a eu lieu dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu et fait état de 20 unités tombées du rang de FARDC dont colonel Ndume.

Kinshasa confirme ces affrontements mais parle plutôt d’une montée aux enchères que fait le M23 pour inciter le gouvernement congolais à révenir sur la table de négociations.