Par Espoir Botumba

Plus d’un congolais ont décrié la démarche de gouvernement de la RDC d’effectuer la pêche aux eaux Namibienes alors que le pays de Lumumba est entouré des rivières et lacs poissonneux.

« Plus droit à l’erreur », dit une certaine opinion, le gouvernement congolais à désormais l’occasion en or pour se ressaisir commencer la production locale pour palier au problème du social de la population congolaise.

Selon une correspondance adressée au premier ministre Sama Lukonde, le ministre ayant en charge la pêche et élevage, Adrien Bokele Djema a sollicité 15 millions de dollars américains pour doter au pays des bateaux de pêche pour lui permettre d’effectuer une pêche locale.

 » J’ai l’honneur de vous approcher pour solliciter une provision de 15.000.000 USD ( Dollars Américains Quinze millions) en vue d’acquérir deux chalutiers pour la pêche à la côte maritime et 4 petits bateaux de pêche pour les eaux intérieures principalement pour les lacs Tanganyika et Albert et le Système du fleuve Congo », peut-on lire entre les lignes de la correspondance du ministre Bokele Djema à Sama Lukonde.

Selon plusieurs analystes de la société civile, le gouvernement congolais à désormais une occasion de diminuer la faim en RDC. Ils demandent au président de la République de s’impliquer personnellement pour que l’argent soit décaissé en procedure d’urgence car le congolais n’ont plus de patience.

Ils demandent également au ministre Bokele Djema de faire pression à sa hiérarchie pour que Cette initiative soit concrétisée, car « ce n’est pas les poissons ou les eaux qui nous manquent, mais plutôt la bonne volonté de nos politiciens de changer les choses », ont-ils insisté.