RDC-Affaire RAM : “Lorsque le ministre kibasa Maliba se trompe et pense rouler tout le monde”. [TRIBUNE Jacques Issongo]

Quelques jours après la communication du ministre de PTNTIC à l’assemblée nationale devant les députés nationaux, nous avons lu avec attention un texte pour ne pas dire article qui circule dans les réseaux sociaux attribué à “BLAS Lukunku Presse” relatif au Registre des Appareils Mobiles (RAM) alors que la venue du ministre Kibassa pour élément de réponse aux préoccupations des élus du peuple tarde. Un texte caractérisé d’une légèreté sans documentation dans le chef de son rédacteur mais aussi de contrevérités.

Même pour être un bon voleur, il faut avoir des notions de base.Dans ce texte écrit à la précipitation pour défendre ce vol à l’échelle nationale, nous notons ce qui suit :

1. Quand au décret signé par Muzito, nulle part est mentionnée que les citoyens payerons une taxe ou prestation aux services rendus par l’ARPTC, peut être que ces gens ne savent pas réellement les attributions et compétences de l’ARPTC qui gèrent des questions liées aux fréquences radios télés, attributions numéros, trancher des litiges,… ces services génèrent les recettes pouvant faire fonctionner l’ARPTC et non aux paisibles citoyens de payer.

2. Au sujet de l’affirmation sans fondement que le service RAM existerait sous d’autres cieux, nous noterons que l’enregistrement des abonnés dans beaucoup de pays est obligatoire et ce service est GRATUIT mais le gouvernement congolais par l’entremise du ministère de PTNTIC escroque les pauvres citoyens déjà affamés. Et d’ailleurs à chaque achat d’une puce SIM, l’abonné est enregistré par son réseau et cela se fait GRATUITEMENT.

3. Sous Kabila pas de RAM, ici sous Tshisekedi il y a RAM pour développer le pays, un autre mensonge ; d’une part le ministre Kibassa affirme que RAM n’est pas une redevance mais plutôt des frais de prestation pour les agents qui travaillent sur ce, voilà comment on manque du sérieux : – Comment contribuer au développement du pays avec les frais des prestations agents car ce n’est ni taxe, ni impôt pour soutenir le gouvernement ? ce serait un DETOURNEMENT- Pourquoi faire payer à la population des services dont elle n’a pas besoin ?- Pourquoi faire payer 7 USD pour juste un enregistrement ?- Pourquoi faire payer une prestation d’un enregistrement de manière continue sous forme d’une taxe ?

4. Les raisons évoquées sur les wifi dans les établissements d’enseignement est un mensonge et une arnaque pour dissimuler leur vole.

Nous savons tous que les étudiants payent des frais connexes qui sont entre autres avoir accès à l’internet. Chaque comité de gestion est censé installer les wifi dans son établissement, tout comme la RVA dans les aéroports (dans beaucoup d’aéroports d’Afrique qui sont équipés de wifi ne sont pas installés grâce à l’argent de RAM ou service similaire).

5. En cas de vol de votre téléphone, vous pouvez le bloquer : comment comprendre que nous devons payer 7USD juste pour bloquer un téléphone quand on sait que les réseaux mobiles peuvent le faire et de manière GRATUITE ?

6. Seule la DGRAD ou DGI sont des organes habiletés à collecter les impôts et taxes. Ni le Ministre, ni L’ARPTC ne peut collecté cette taxe et l’affecter dans un domaine ou un autre.

7. Seule l’OCC peut déclarer un produit impropre à la consommation et non le ministre de PTNTIC Sur quelle base le ministre a fixé le montant de 7 payables à vie ? En conclusion, vous comprendrez avec nous que c’est un vol mal orchestré et mal ficelé.

Le RAM ne peut être monnayé dans les conditions pareilles.Dans un État qui se dit de droit, le ministre Kibassa ne devrait pas seulement démissionner pour avoir non seulement porter mais mis en application un projet qui ne cadre pas avec la vision du peuple d’abord mais plutôt être traduit en justice pour justifier de l’argent perçu en terme de crédit.

Dr Jacques Issongo, Militant de la Lucha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *