Par Obedi Hérodias

Une manifestation de soutien aux Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) contre les agresseurs du mouvement de 23 mars (M23) soutenus par le Rwanda a eu lieu mercredi 01 juin 2022 en ville de Bukavu au Sud-Kivu organisée conjointement par les coordinations provinciales de la Nouvelle Dynamique de la société civile ( NDSCI).

La société civile forces vives, le collège provincial des étudiants du Sud-Kivu, le collectif des mouvements citoyens Amka, les syndicats et partis politiques de l’opposition comme de la majorité où les manifestants avec des calicots chantaient des chansons démontrant l’unité nationale et soutien aux éléments déployés au front contre les rebelles en province voisine du Nord-Kivu.

Parmi les messages qu’ils portaient sur leurs affiches et calicots c’est celui de la réclamation du secours du président de la Russie Vladimir Poutine en République Démocratique du Congo (RDC) et au président Félix Tshisekedi Tshilombo d’imiter ses réactions contre les agresseurs de la nation dont ils citaient le Rwanda. Un mémorandum adressé au président de la République a été déposé au gouvernorat de province qui était la chute de cette manifestation d’après le programme.

Signalons que cette manifestation pourrait avoir eu le 30 mai 2022 pour les uns et 31 mai dernier pour les autres, reportée puis organisée dans l’ensemble par toutes les structures sur toute l’étendue de la province. Les forces vives du Sud-Kivu exigent la fermeture des frontières avec le Rwanda, à la population de souver la partie selon l’article 63 de la constitution, au conseil de nations unies de faire le suivi du respect de l’accord signé entre les deux pays en conflits qui durent plus de 25 ans.
Ainsi, une campagne dénommée “1$ ou une bouteille d’eau pour nos soldats FARDC au front” avait été lancée pour soutenir l’armée.


La reprise des attaques des combattants du M23 sur le sol Congolais en province du Nord-Kivu suscite les esprits des Congolais pas seulement du pays aussi de la diaspora qui pensent que c’est une occasion de finir une fois pour toute avec ses aventures.